16 Sep 2021
L'équipe d'Italie : Florian Cometto, Diego Rizzi et Alessio Cocciolo, prend la tête du classement.
L’Italie prend la tête du classement après la finale contre Durk, à Romans-sur-Isère.

Romans-sur-Isère se dressait comme le dernier rempart avant le Final Four des Masters de Pétanque. Déjà qualifiées, les équipes Rocher, Montoro et l’Italie s’y rendaient pour se départager la première place, tandis que la course à la qualification en 4ème place faisait rage entre les triplettes menées par Fazzino, Lacroix et Durk. Après leur victoire d’étape à Nevers, les compères de Christian Fazzino revinrent plein d’ambition, avec la Grande Finale en ligne de mire.

Les quarts de finale livrèrent leur première part de résultat : Henri Lacroix, en perdant face aux hommes de Fazzino, se voit déjà disqualifié du combat ultime des Saintes-Maries-de-la-Mer. Regain de confiance pour l’équipe Durk, qui vient à bout de la triplette Rocher-Suchaud-Robineau avec un Jean-Michel Puccinelli des grands jours (100% autant au tir, qu’à l’appoint). L’équipe d’Italie n’aura fait qu’une bouchée des espagnols, en seulement quatre mènes de jeu, assénant le 13 – 0 fatal. Pour finir, le combat fut long entre l’équipe Wild Card et la locale mais Bruno Le Boursicaud et ses compères finissent tout de même par s’imposer.

La première demi-finale entre l’équipe Fazzino et Durk était charnière : faire un premier pas vers le Final Four pour l’une des deux équipes. Ce fut une partie acharnée sous le soleil dromois : finissant par la victoire de Maison Durk (avec un pourcentage global de 90% pour les trois joueurs en gris). La deuxième demi-finale se devait également de départager les deux concurrents à la première place. L’Italie ne souhaitait pas donner sa part au chien, face à une équipe Montoro sans leur leader. Au tête-à-tête sur les deux mènes, c’est finalement les italiens qui prennent l’ascendant sur la Wild Card pour prendre la tête du classement général.

La Finale n’aura pas duré bien longtemps. Les Italiens, en grande forme, n’ont que très peu manqué, à l’instar de Jean-Michel Puccinelli (82% à l’appoint). Mais cela n’aura pas suffi pour permettre à l’équipe Durk de se qualifier pour le Final Four. La victoire de l’Italie (13 à 3) les propulse en tête du classement, alors que l’équipe Fazzino conserve la quatrième place du classement et donc son ticket pour la Grande Finale.

Leave your thought