Il en est à la fois le moteur et le régulateur. Quand le maestro est à la baguette, la formation transalpine donne la mesure.
Mais à tant dépendre de Diego Rizzi, l’Italie n’oublie-t-elle pas ses fondamentaux ?

La question est loin d’être anodine, à l’orée de cette saison avec championnats d’Europe en individuel et  doublettes aux Pays-Bas du 13 au 17 juillet et Championnats du Monde de triplettes, qui auront lieu au Bénin du 8 au 11 décembre.

Par conséquent, chaque confrontation entre l’Italie, la seconde équipe internationale et les formations françaises lors de ces Masters de Pétanque 2022 sera lourde de sens.
L’an passé, pendant le Feuilleton de l’été, Andréa Chiapello, le bombardier, et Florian Cometto, le meneur de bouchon, ont indéniablement élevé leur niveau.
Et que dire d’Alessio Cocciolo, qui a pris dans le jeu une part prépondérante. Si d’aventure, Diego Rizzi venait à se mettre au service de ces talents éclairés d’un jour nouveau, la Squadra Azzura deviendrait un sacré écueil.

Le Mot du Capitaine, Diego RIZZI :

« Je tiens beaucoup à remercier les équipes de QUARTERBACK, pour nous avoir donné beaucoup de confiance et l’invitation cette année encore. On espère bien jouer et au minimum se qualifier pour le Final Four. Merci à tous et à bientôt sur les terrains ! »

Avec deux titres de Champion du Monde, huit sacres au championnat d’Europe et une victoire aux Masters de Pétanque, cette équipe d’Italie revient avec de grandes ambitions sur ces Masters de Pétanque 2022. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.